Get Adobe Flash player

Années :

Choisir une année :

Fiche de l´émission

20/2017 : Hommage : Fidel Castro

Date d´émission : 25/11/2017

Enveloppe premier jour :


Sujet du timbre : Fidel Castro
Valeur (DA) : 25
Surtaxe (DA) :
N° Yvert & Tellier : 1792
Dessin : A.MECHTA
Dimension (mm) : 29 x 43
Dentelure : 14
Impression : Offset
Imprimeur : Banque Centrale d'Algérie
Tirage :
Date retrait : 0000-00-00

En septembre 1946, il s’inscrit en Droit et en Sciences Sociales à l’Université de la Havane.

Il s’engage immédiatement dans les luttes politiques étudiantes et occupe différentes responsabilités à la Fédération des étudiants universitaires.

Entre juillet et septembre 1947, il s’enrôle dans une expédition armée prête à partir pour lutter contre le régime du dictateur dominicain, Rafael Leonidas Trujillo.

Sympathisant du parti du peuple cubain (orthodoxe), de tendance progressiste, il participe à ses campagnes politiques à partir de 1948.

En mars 1949, il prend la tête d’une manifestation face à l’ambassade des Etats unis à la Havane pour exprimer l’indignation populaire après l’acte irrespectueux commis contre le monument du Héros national de Cuba José Marti.

Fidel obtient le titre de docteur en Droit Civil et sa licence en Droit Diplomatique en 1950.

Au moment du coup d’Etat de Fulgencio Batista, le 10 mars 1952, il est l’un des premiers à dénoncer le caractère réactionnaire et illégitime du régime de Facto et à appeler à son renversement.

Le 26 juillet 1953, il dirige l’attaque de la caserne Moncada à Santiago de Cuba et celle de Byamo. Arrêté par les forces de la répression, Fidel assure sa propre plaidoirie, connue sous le nom l’Histoire m’acquittera, il est condamné à 15 ans de prison.

A la suite de fortes pressions et de compagnes populaires, il amnistié en mai 1955.

En juillet 1955, convaincu qu’il est impossible de poursuivre la lutte contre Batista par les moyens légaux, il part pour le Mexique pour organiser l’insurrection armée depuis l’exil.

Le 17 janvier 1957, il obtient sa première victoire contre l’Armée de Batista.

Il entre victorieusement à Santiago de Cuba le 1er janvier et arrive le 8 à la Havane.

A la victoire de la Révolution, il conserve ses fonctions de Commandant en Chef. Le 3 février 1959, il est nommé Premier Ministre du Gouvernement Révolutionnaire.

Il est nommé Secrétaire Général des organisations révolutionnaires intégrées puis du parti Uni de la révolution Socialiste de Cuba. En 1965, il est élu Premier Secrétaire et reconduit aux cinq Congrès suivants.

En 1976, Fidel est élu député à l’Assemblée Nationale du pouvoir Populaire pour la municipalité de Santiago de Cuba, et réélu chaque fois jusqu’en 2006 ; il occupe les postes de Président du Conseil d’Etat et Président du Conseil des Ministres.

En 2006, il renonce à ses fonctions de président du Conseil d’Etat et du conseil des Ministres pour des problèmes de santé, et au 6e Congrès du parti, 2011, il cesse d’être Premier Secrétaire. Il reste député de l’assemblée Nationale du pouvoir populaire jusqu’à son décès.