Get Adobe Flash player

Article :


Journée Mondiale des Réfugiés

Pour marquer la célébration de la Journée mondiale des réfugiés qui coïncide avec le 20 juin de chaque année, Algérie Poste a procédé sans préavis (le programme officiel des émissions philatéliques 2015 n’ayant pas été dévoilé à ce jour) à l’émission d’un timbre-poste d’une valeur de 25 DA (tarif intérieur pour une lettre de moins de 20 gr) signé Khacef Abdelkrim, auteur d’un premier timbre émis en 2014, celui à 38 DA dédié à l’Expo Milan 2015.

Paresse artistique ? En fait, le visuel du timbre, repris également par l’enveloppe et le cachet Premier jour, est une reproduction après montage de deux photographies disponibles sur Internet : l’une aussi célèbre que son auteur, le photographe et correspondant de guerre américain d’origine hongroise Robert Capa, montrant des réfugiés de la guerre civile espagnole fuyant à pied vers la frontière française ; l’autre publiée en 2011 par le site Tunisie Numérique en illustration d’un article intitulé «Kairouan ouvre ses bras aux réfugiés libyens». Les deux photographies peuvent être vues en suivant ces liens :

https://revistapolemica.wordpress.com/2013/08/20/invierno-de-1939-500-000-espanoles-se-refugian-en-francia-tras-la-victoria-del-fascismo/

Journée Mondiale des Réfugiés

http://www.tunisienumerique.com/kairouan-ouvre-aussi-ses-bras-aux-refugies-libyens/31724

Journée Mondiale des Réfugiés

Du coup, le message de ce timbre s’est trouvé complètement biaisé. Au lieu de coller à la réalité du monde qui enregistre cette année plus de 60 millions de réfugiés ayant fui leurs pays, un record depuis 50 ans, cette émission est venue soutenir les réfugiés de la guerre civile espagnole de 1936 ! Une tragédie humaine qui, vous en conviendrez, n’est plus d’actualité.

En fin de compte, l’unique apport personnel du dessinateur se résume au fond vert appliqué au timbre, tâche qui, vous en conviendrez également, sans minimiser son importance, ne requiert guère d’effort ni de savoir-faire particuliers. Depuis quelques années, le service philatélique est devenu une véritable passoire laissant s’échapper erreurs flagrantes et maquettes éhontément plagiées.

Certains dessinateurs réalisent au gré de leur fantaisie des maquettes où l’histoire, la géographie, l’iconographie se trouvent égratignées, commettant ainsi des erreurs de conception conduisant le timbre à véhiculer un message différent de celui pour lequel il avait été conçu. N’est-il pas temps de mettre fin à cette mascarade qui a fait du timbre-poste algérien, jadis admiré et recherché, la risée des philatélistes aussi bien en Algérie qu’à l’étranger ? Des vignettes tout juste bonnes à recycler les œuvres d’autrui.

Dommage ! Au regard des bouleversements géopolitiques qui agitent le monde arabe, de l’instabilité qui prévaut en Afrique subsaharienne et des déplacements des populations et des drames humains engendrés, sans parler des 165 000 réfugiés sahraouis installés à Tindouf ni des «éternels déplacés» palestiniens, cette Journée mondiale des réfugiés aurait pu être l’occasion pour l’administration postale algérienne de concevoir un timbre surtaxé chargé de lever des fonds au profit de ces «damnés de la Terre», véhiculant dignement non seulement un message fort de solidarité à leur égard, mais aussi le génie créatif des artistes algériens.

(Article publié par le quotidien EL-WATAN, le 02/07/2015 : Cliquez-ici pour le consulter.)

Journée Mondiale des Réfugiés

Page précédente Page d´accueil Haut de page

Tous les articles :

Page précédente Page d´accueil Haut de page