Get Adobe Flash player

Du même auteur


Haut de page

Article :


Je ne pourrai pas commencer mon article par « Algérie poste vient de nous gratifier de deux émissions » mais par « Algérie poste vient de nous punir par deux émissions » hors programme. Le programme des émissions de timbres-poste de cette année est déjà bien chargé avec dix émissions en cinq mois, et un taux d’émissions hors programme plus élevé que la normale.

La venue au monde de ces deux émissions, à savoir « Le Haut-Commissariat à l’Amazighité (H.C.A) » et « La 17ème Conférence Ministérielle du Mouvement des Non Alignés » présente plusieurs anomalies, qui expliquent leur état de « hors programme » et la vitesse de leur production.

Je vais citer les différentes anomalies que j’ai pu remarquer :

  1. Le prénom de la dessinatrice est Djezia CHERRIH sur les deux notices philatéliques, tandis qu’il était Djazia CHERRIH sur la notice de l’émission N° 03/2009, liée à l’émission de la Journée Nationale des Personnes Handicapées.
  2. Le numéro de l’émission du H.C.A est le 10/2014 et celui de la Conférence Ministérielle du Mouvement des Non Alignés porte le numéro 09/2014 ; pourtant l’émission du H.C.A est émise officiellement le 27 mai 2014 et la seconde émise le 28 mai 2014.
  3. Nous avons observé que l’oblitération de la seconde émission porte la mention « Conférence Interministérielle » tandis que les timbres et l’enveloppe premier jour d’émission portent la mention « Conférence Ministérielle ».
  4. Cette même oblitération présente la date du « 26 mai 2014> alors que l’émission est pour le 28 du même mois.

Avec toutes ces anomalies, peut-on se fier aux informations diffusées par la source officielle de ces émissions ? En écrivant l’histoire postale du timbre-poste algérien quelle date choisira-t-on pour la naissance de ce timbre ? Celle prévue par ses concepteurs ou celle où il a été commercialisé ?

Le processus de création d’un timbre-poste en Algérie n’est pas nouveau et devrait rester stable, même avec le changement des personnes en charge de son exécution. Sa commercialisation aussi doit être réglée et prise comme un objectif sérieux en diffusant la bonne information à temps, et en respectant cette information lors de la vente de ce produit.

Page précédente Page d´accueil Haut de page

Tous les articles :

Page précédente Page d´accueil Haut de page