Get Adobe Flash player

Article :


Éditée à l’occasion du 45e anniversaire de l’indépendance

L’Encyclopédie du timbre-poste d’Algérie , un bel ouvrage hors sujet

Encyclopédie Timbre Poste Algerien

Six volumes d’une grande facture esthétique, rédigés en quatre langues : arabe, français, anglais et espagnol, totalisant près de 2000 pages richement illustrées, agrémentés d’un DVD-Rom pour être dans le temps, le tout présenté dans un joli coffret gravé en lettres d’or : telle est L’Encyclopédie du timbre-poste d’Algérie(1) sortie le 5 juillet 2007 à l’occasion du 45e anniversaire de l’indépendance.

Edité par le ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication sur recommandation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui l’a préfacé, cet ouvrage luxueux, imprimé en France, répertorie et présente en couleur d’une façon chronologique toutes les valeurs postales algériennes émises de 1962 à 2006, soit plus de 1100 timbres : autant de fenêtres ouvertes sur l’Algérie, sa faune et sa flore, son patrimoine culturel et les moments forts qui ont jalonné le vécu de son peuple.

Voilà pour la forme. Quant au contenu, autant le dire d’emblée : ce beau livre, qui a coûté peu de temps (trois mois, dixit son concepteur) et beaucoup d’argent, est totalement hors sujet. L’Encyclopédie du timbre-poste d’Algérie n’a finalement retenu de ce dernier que son sujet, à telle enseigne que les informations d’ordre philatélique et postal en rapport direct avec le timbre algérien y sont réduites à la portion congrue, pour ne pas dire qu’elles sont inexistantes.

Le timbre est-il réductible au sujet qu’il aborde ? Devant l’inexistence d’une matière éditoriale suffisante traitant de l’aspect philatélique du timbre algérien depuis l’indépendance, ses rédacteurs non spécialisés ont cédé à la facilité du remplissage, notamment en reproduisant intégralement le texte de la notice consacrée par la Poste à chaque émission.

Le terme «encyclopédie» sous-entend que l’ouvrage en question renferme une information exhaustive à propos de chaque émission, des études poussées sur la fabrication du timbre algérien, etc. Une encyclopédie du timbre-poste doit être un ouvrage de référence, auquel on se reporte avec la certitude d’avoir une réponse à tout ce qui touche aux émissions algériennes, et un outil de travail permettant l’identification des timbres et des cachets. Est-il concevable qu’une encyclopédie du timbre-poste d’Algérie :

-Omette d’indiquer le procédé d’impression des timbres qu’elle présente, alors même qu’elle consacre un chapitre entier aux différentes techniques d’impression ?

-Ne consacre aucun chapitre à l’historique du service philatélique, à la fabrication des timbres-poste algériens, à l’imprimerie de la Banque d’Algérie, à la commission consultative, aux tarifs postaux, aux oblitérations, aux enveloppes Premier jour, à la cotation des timbres algériens à travers les catalogues mondiaux, à l’historique de la philatélie algérienne, etc. ?

-Ne consacre aucun développement à notre histoire postale, aux timbres EA (Etat algérien) pas plus qu’aux séries phares de la production philatélique algérienne ni à la genèse du 1+9, premier timbre-poste de l’Algérie indépendante ?

-Ne dise mot sur les timbres au cadre rétréci de la série d’usage courant «L’Algérie avant 1830», sur les non-émis de la Conférence afro-asiatique, etc. ?

On prendra donc cet ouvrage non pour ce qu’il est censé être, mais pour ce qu’il est : un beau livre de culture générale qui pourrait s’intituler L’Algérie par ses timbres et non une encyclopédie du timbre-poste d’Algérie.

1) – Téléchargeable à cette adresse : http://www.mptic.dz/fr/timbres/index.php

(Article publié par le quotidien EL-WATAN, le 12/03/2015 : Cliquez-ici pour le consulter.)

Page précédente Page d´accueil Haut de page

Tous les articles :

Page précédente Page d´accueil Haut de page